Dès l’Antiquité les hommes avaient su tirer de son fruit, une huile d'olive utilisée non seulement pour son goût unique, mais également pour ses vertus thérapeutiques.
Quelques siècles plus tard, la plupart des recherches médicales ont prouvé que le jus extrait du fruit de l’olivier était gage de bonne santé et longévité.

Depuis le 14 décembre 2012 et après 5 ans de débats, l’Union Européenne vient de se mettre d’accord sur la liste officielle des propriétés salutaires attribuées aux aliments.
La consommation d’huile d’olive est désormais recommandée en raison de la présence de polyphénols, vitamine E et acide oléique.
Le taux de polyphénols de l’huile d’olive est reconnu “officiellement” comme “ayant un effet bénéfique pour la santé”, en luttant contre le vieillissement cellulaire et en protégeant contre de nombreuses maladies.